Développement durable

IBSA soutient ASPI dans la prévention des violences sur mineurs

Parmi les différents projets de Corporate Social Responsibility soutenus par IBSA, on trouve notamment le partenariat avec ASPI – Fondation de la Suisse italienne pour l’Aide, le Soutien et la Protection de l’Enfance. Lancée en 2018, cette collaboration avec ASPI vise à soutenir des initiatives ayant pour but de de prévenir toutes formes de violences sur mineurs.

Le terme de violences désigne toute forme de maltraitance, abus, négligence et contrainte ; il ne s’agit donc pas uniquement des violences de type physique, mais également des violences psychologiques (le cyberharcèlement rentre pleinement dans cette catégorie). Et la violence est encore plus grave quand elle est perpétrée sur un mineur, car – au-delà de la douleur et de la souffrance qu’elle engendre – elle compromet également le développement psycho-physique et l’estime de soi de la jeune victime. 

Soutien et protection de l’enfance depuis 1991

aspi-testimonianze-bambini

Dans le monde, un milliard d’enfants sont victimes de violences, tandis qu’en Suisse ce sont au moins 40 000 cas enregistrés chaque année. Au Tessin, 2 cas d’abus sont déclarés chaque mois, et c’est pour combattre ce phénomène en Suisse italienne qu’est née la Fondation ASPI. Fondée en 1991 par le pédiatre Amilcare Tonella, elle est aujourd’hui le principal organisme privé à promouvoir le respect, les droits et le bon traitement des enfants de 0 à 18 ans, et qui s’engage à combattre les abus sexuels et la maltraitance sur mineurs à travers la sensibilisation et la formation. Tout le travail de la Fondation est basé sur une vision, qui est celle de la prévention primaire : l’idée n’est pas d’intervenir uniquement en cas de violences avérées, mais de partir du principe qu’un comportement violent peut être évité, en agissant avant qu’il ne se produise. 

Grâce aux nombreux programmes déployés dans les écoles primaires et les collèges, la Fondation ASPI touche chaque année environ 7000 enfants et jeunes. L’objectif de ces programmes est de former les jeunes et de leur fournir des outils pour se protéger et se défendre des violences. ASPI met également en place des activités de sensibilisation sociale, des formations pour adultes et, lorsque cela s’avère nécessaire, des services d’expertise ; il peut s’agir par exemple d’activités de soutien à la parentalité, par le biais de laboratoires et de cours d’éducation positive. 

Soutenir ceux qui s’occupent des enfants, en partageant des méthodes éducatives basées sur le respect et la non-violence, voilà le premier pas pour lutter contre toutes les formes d’abus infantile. 

Les programmes d’ASPI

Les programmes d’ASPI consistent en activités éducatives interactives impliquant les enfants, et dans certains cas également les parents. Parmi les principales activités qui seront de nouveau proposées au cours de l’année scolaire à venir, citons notamment : 

  • Sono unico e prezioso! - le programme « Je suis unique et j’ai de la valeur ! » est une première approche de la prévention destinée aux plus petits (2e et 3e année de primaire, ou CE1 et CE2), l’objectif étant de leur transmettre les notions fondamentales qui les aideront à se protéger contre les éventuels mauvais traitements, en impliquant également des parents et des enseignants. Le parcours vise à rendre les enfants plus forts et plus sûrs d’eux, tout en éduquant au vivre-ensemble dans le respect des différences : le programme va en effet redémarrer en septembre 2023 dans une version entièrement rénovée, avec des supports et outils mis à jour pour mieux affronter les thèmes et les problématiques de la situation sociale actuelle, liés à des aspects tels que :
    • la différence (physique, culturelle, sociale),
    • l’appartenance à des contextes familiaux différents,
    • l’intégration sociale. 

Ce programme est intégralement soutenu par le Canton du Tessin, ce qui en garantit une utilisation plus large par l’ensemble des écoles.

  • Dillo forte! - prle programme « Dis-le haut et fort » s’adresse aux enfants de 4e et 5e année de primaire (CM1 et CM2) et vise à :
    • développer les compétences pour affronter avec sérénité la relation avec l’autre,
    • reconnaître les potentielles situations à risque, 
    • encourager les comportements positifs et respectueux. 

Il s’agit d’un cours à proprement parler, qui se déroule sur plusieurs jours. L’objectif est d’aider les enfants à reconnaître leurs émotions et leurs sensations, à respecter les limites personnelles - les leurs comme celles des autres - et à développer leur capacité à demander de l’aide. 

  • E-www@i! - programme destiné aux enfants de 4e et 5e année de primaire et aux collégiens, sur la prévention des risques dans le domaine numérique. Le programme vise à développer chez les enfants un esprit critique et une conscience qui pourront les guider dans le vaste monde d’Internet, en abordant des thèmes liés aux principaux risques, tels que :
    • les fake news,
    • le visionnage de contenus inadaptés et potentiellement choquants,
    • le concept de vie privée,
    • la manipulation psychologique,
    • la dépendance aux réseaux sociaux,
    • le cyberharcèlement.
       
  • #Join4respect – Uniti per il rispetto - proce programme, adressé aux enfants de 4e et 5e année de primaire et aux collégiens, vise à promouvoir la culture du respect pour éviter le harcèlement et le cyberharcèlement. Le projet est basé sur :
    • l’importance du respect entre les enfants, 
    • le développement d’un comportement empathique,
    • la promotion de la collaboration et de la responsabilité collective.
       
  • Genitori senza confini - le programme « Parents sans frontières » s’adresse aux organismes et associations qui accompagnent des personnes étrangères, ainsi qu’aux parents et adultes issus de l’immigration dont les enfants participent aux activités ASPI avec l’école. En impliquant des médiateurs linguistiques et culturels, ce projet vise à faire prendre conscience de :
    • ce que signifie la maltraitance infantile, 
    • les recommandations en vigueur dans le domaine de la prévention,
    • le rôle actif que peut jouer tout parent pour renforcer les enfants et prévenir toute forme de violences à leur encontre
       

Outre ces projets, il est prévu en octobre 2023 le lancement du programme « Love Limits », un projet pilote destiné aux enfants de 13 à 16 ans qui entend promouvoir une relation saine entre mineurs, à travers des thèmes comme le respect et le consentement.

Communiquer ensemble pour sensibiliser et prévenir

Toutes les information et détails complémentaires sur les activités de la Fondation sont disponibles sur les réseaux numériques et sociaux d’ASPI : la page Facebook, le profil​​​​​​​ LinkedIn, et ASPI WebTV créée en collaboration avec le CERDD (le Centre de ressources didactiques et numériques du Canton du Tessin), grâce auquel ASPI peut atteindre et impliquer les différentes cibles de la société. IBSA entend bien contribuer à la mission d’ASPI en soutenant ses activités de prévention primaire, consciente que pour construire une société vraiment libre et saine, il est nécessaire d’éduquer et de promouvoir une culture du respect et de la non-violence, de l’inclusion et de la coexistence pacifique avec les différences, en commençant par les nouvelles générations.