Technologies

Nos technologies, à la base du succès industriel

IBSA est engagée dans le développement de technologies novatrices, de nouvelles formulations et systèmes d’administration/de libération nouveaux, plus adaptés au traitement et aux besoins des personnes.   
Les technologies représentent la qualité et l’excellence de la recherche scientifique d’IBSA.

Processus de purification

IBSA Technologies: Purification Process

Le domaine de la Procréation Médicalement Assistée (PMA) représente un défi important pour le secteur pharmaceutique, c’est pourquoi IBSA a breveté des procédés exclusifs d’extraction/purification et mis en place des sites consacrés à la production des hormones de fertilité, les gonadotrophines, à partir de l’urine de donneuses enceintes et ménopausées. La gamme des hormones de fertilité est produite dans le respect des plus hauts standards de pureté, efficacité et sécurité, tout en préservant la structure des glycoprotéines. En effet, les procédés brevetés par IBSA allient technologies avancées et pleine connaissance du lien entre structure et fonction des gonadotrophines, ce qui en fait une référence de qualité. Le processus de production des gonadotrophines suit différentes phases : collecte d’urines post-ménopausique et gravidiques, diverses étapes de purification et mise en flacon.

Progestérone & bêta-cyclodextrine

IBSA Technologies: Progesterone and B-CYCLODEXTRIN

Grâce à son activité de recherche et développement, IBSA a mis à disposition sur le marché l’unique formule de progestérone en solution aqueuse, administrable par voie sous-cutanée. Cette nouvelle formule hydrosoluble de progestérone, brevetée par IBSA, améliore l’observance thérapeutique. Une fois injectée et absorbée, la molécule de progestérone se dissocie immédiatement du complexe formé avec l’hydroxipropyl-β-cyclodextrine et reste libre dans le flux sanguin, comme si l’hormone avait été produite physiquement par le corps jaune.

Strip unidose

IBSA Technologies: Single-dose Strip

L’ampoule en plastique polyoléfine est une forme bien connue d’emballage primaire et est fréquemment utilisée pour l’administration d’une dose unique de produits liquides (typique du secteur ophtalmologique). L’intuition d’IBSA fut d’exploiter ce mode d’administration pour garantir la libération d’une dose précise de médicament oral, dissout dans un volume prédéfini. Cette ampoule unidose convient particulièrement aux préparations à base d’hormones thyroïdiennes, car elle permet de fournir au patient la dose exacte, prête à l’emploi selon les prescriptions du spécialiste, et évite l’utilisation excessive de conservateurs, indispensables dans les flacons multidoses.

Capsules molles

IBSA Technologies: Soft capsules - softgel

La PEARLtec tecnology – à savoir le procédé servant à créer les softgel (capsules molles) - permet à une matrice liquide, en suspension ou sous forme de gel, d’être encapsulée dans une enveloppe continue de gélatine molle. Les composants de la capsule sont pesés, puis élaborés dans des machines spécialisées appelées turbo-émulseurs, où les excipients parfaitement équilibrés sont mélangés entre eux et préparés pour l’étape successive. Le cœur du processus est la phase d’encapsulation (PEARLtec): une pompe à seringue, extrêmement précise, injecte le principe actif, préalablement préparé dans une masse appelée filler, à l’intérieur de la capsule en formation. On obtient ainsi de minuscules perles transparentes, constituées de deux coques soudées entre elles à chaud. 
Tous les paramètres clés et critiques sont vérifiés par des tests en cours de production: la qualité du produit fini est par conséquent contrôlée, et les capsules sont inspectées visuellement une à une avant d’être emballées, afin d’éliminer toutes les imperfections. Cette technologie, qui permet donc la prise d’une solution liquide sous forme solide, est particulièrement adaptée aux préparations à très faibles concentrations puisqu’elle garantit uniformité et précision de dosage.

Nahyco® Hybrid Technology

IBSA Technologies: NAHYCO

L’acide hyaluronique (AH) est une molécule produite naturellement par le corps humain, concentrée dans le derme et dans le liquide synovial. Cette molécule remplit d’importantes fonctions, notamment dans la lubrification et la protection des cartilages articulaires, et aussi dans l’hydratation de la peau et des muqueuses. La concentration d’acide hyaluronique diminue physiologiquement avec l’âge ou en présence de certaines pathologies, comme celles qui touchent les articulations. Voilà pourquoi il est très utile, dans certaines situations, de restaurer une certaine concentration d’AH dans les tissus, par le biais d’injections d’acide hyaluronique (on parle alors de viscosupplémentation). 
IBSA a développé et breveté une technologie appelée Nahyco® Hybrid Technology, qui permet l’administration de concentrations élevées d’acide hyaluronique, tout en optimisant les propriétés élastiques et visqueuses de la préparation et en améliorant sa résistance à la dégradation. Cette technologie implique l’utilisation de chaînes polymères de différentes longueurs (c’est-à-dire de différents poids moléculaires): par un procédé thermique qui ne nécessitent pas l’utilisation d’agents chimiques de réticulation, on obtient des complexes coopératifs hybrides à partir d’acide hyaluronique à haut poids moléculaire (H-HA) et d’acide hyaluronique à faible poids moléculaire (L-HA). Cela permet d’atteindre des concentrations élevées d’AH, sans compromettre la facilité et la sécurité des injections et en imitant efficacement les propriétés physiques et mécaniques du liquide synovial sain, ce qui optimise la viscosupplémentation. 
La technologie Nahyco® peut également être employée avec succès à d’autres fins, par exemple pour restaurer la concentration d’AH dans la peau, puisqu’elle améliore la teneur en eau et donc l’aspect du derme sujet au vieillissement. Là aussi, la technologie Nahyco® permet d’administrer facilement de grandes concentrations d’AH, qui sont réparties dans le derme pour un résultat optimal. Elle garantit en outre une sécurité maximale grâce à l’utilisation d'acide hyaluronique de haute pureté, obtenu par fermentation et non d’origine animale, identique à celui que l’on trouve dans le corps humain et exempt de toute modification chimique. 
Si la technologie Nahyco® concerne principalement l’acide hyaluronique, elle peut s’étendre à des mélanges d'acide hyaluronique de haut poids moléculaire avec d’autres polymères de la même famille (les glycosaminoglycanes, ou GAG, dont fait notamment partie la chondroïtine). Ainsi, le complexe coopératif hybride peut par exemple être obtenu en associant AH de haut poids moléculaire et chondroïtine sodique biotechnologique, la chondroïtine sodique (qu’IBSA obtient par fermentation via un procédé breveté) revêtant un rôle analogue à celui de l’acide hyaluronique de faible poids moléculaire. 

Patchs transdermiques et topiques

IBSA Technologies: Transdermal Patches

IBSA possède le savoir-faire technologique pour concevoir et produire, sur ses propres équipements, des timbres (patchs) médicamenteux, monocouche ou multicouches, conçus pour agir localement ou de manière systémique selon le site d’action du principe actif. Les deux types de modèles, réalisés grâce aux technologies Hydrogel et Drug-in-adhesive, sont protégés par un brevet. Ce savoir-faire fait d’IBSA une entreprise unique dans le paysage pharmaceutique, puisqu’elle est l’une des rares à pouvoir proposer ces deux modèles. 
La structure de ces timbres est généralement composée d’une couche adhésive (polyacrylate, de silicone ou autre adhésif) contenant le principe actif, d’une couche de support, et d’une couche protectrice à ôter avant application ; dans certains cas plus complexes, la structure peut inclure des couches adhésives multiples, contenant différentes concentrations de principe actif. Le timbre à usage topique peut être conçu pour avoir une action locale, sur une zone précise uniquement (par ex. diclofenac et piroxicam), ou bien transdermique, avec une action systémique (par ex. nitroglycérine et fentanyl). Ce dispositif permet de libérer un médicament de manière contrôlée, sur une période allant de quelques heures à une semaine, ce qui offre de nombreux avantages par rapport à la voie orale, comme la garantie d’une dose optimale de médicament, la diminution de la fréquence d’administration et une meilleure tolérance. 
Enfin, contrairement à la voie orale, l’utilisation du timbre évite l’effet de premier passage hépatique et permet d’optimiser la biodisponibilité, tout en réduisant les effets collatéraux. Le champ d’application va des timbres à action anti-inflammatoire aux timbres à action dermatologique. Le vaste savoir-faire technologique et la capacité de production d’IBSA en font l’un des principaux producteurs mondiaux de timbres topiques; l’entreprise a innové ces technologies et enregistré de nombreux brevets.

Bag-On-Valve

IBSA Technologies: Bag on Valve - BOV

Afin de contourner certaines limites inhérentes aux emballages traditionnels et d’avoir une solution plus flexible et adaptée à différents produits, IBSA a introduit dans ses usines la technologie de conditionnement Bag-on-Valve (BoV). Dans ce type de conditionnement, le produit - solide ou liquide – est inséré dans une poche de protection composée d’un film multicouches (aluminium et plastique), stratifié et thermosoudé. Cette poche, qui est surmontée d’une valve de distribution, est alors placée dans une bonbonne en aluminium. Le système est complété par un bouton de pulvérisation, sur lequel on appuie pour activer la valve et faire sortir le produit contenu dans la poche. Par rapport aux conditionnements traditionnels, comme le tube ou la bombe aérosol à gaz propulseur, la méthode de conditionnement BoV offre différents avantages

  • le produit n’est pas en contact avec le gaz sous pression ;  
  • la technologie BoV ne nécessite aucune modification de formulation, ce qui la rend plus versatile et permet le conditionnement non seulement de liquides (spray), mais aussi de crèmes et de gels; 
  • la pulvérisation du produit est pratique, homogène, complète (>99 %) et s’effectue dans n’importe quelle position (360°); 
  • l’impact environnemental est réduit, car le gaz comprimé utilisé est de l’air ou de l’azote et il n’est pas rejeté dans l’atmosphère lors de la pulvérisation, ce qui évite notamment le refroidissement du produit, à la différence des sprays à gaz propulseur;  
  • la nature du gaz utilisé, inoffensif et non inflammable, fait du BoV un conditionnement plus sûr le produit contenu dans la poche BoV n’entre jamais en contact avec l’extérieur, même après pulvérisation; 
  • par rapport à un tube classique, ce conditionnement offre donc une meilleure protection (par exemple contre l’oxydation par l’air), une stabilité prolongée et un besoin moindre de conservateurs; 
  • dans le cas de préparations stériles, la stérilité est préservée même après la première pulvérisation. 

Film orosolubles

IBSA Technologies: ODF - orodispersible films

Les films orodispersibles, également appelés films orosolubles ou films oraux, sont une nouvelle forme de dosage oral, dont les caractéristiques peuvent améliorer l’adhésion au traitement pour les personnes non satisfaites par les capsules et les comprimés. Il s’agit de petites feuilles fines et souples, semblables à des timbres-poste, qui fondent rapidement au contact de la salive. Le film orodispersible est composé d’un polymère filmogène soluble dans l’eau associé à un plastifiant, ce qui lui confère résistance à la traction, élasticité et flexibilité; ces propriétés en font un produit extrêmement pratique, ce qui est important pour l’utilisateur, et facile à travailler, ce qui est indispensable pour une production à grande échelle. IBSA a choisi les maltodextrines comme polymère principal, en déployant à échelle industrielle une plateforme de formulation brevetée, qui est à la base de la technologie IBSA FilmTec®. Les maltodextrines offrent l’avantage d’être un ingrédient alimentaire commun, économique, au goût neutre, palatable et qui se dissout rapidement en bouche. Les films orodispersibles entraînent une libération immédiate: le film libère ses composants très rapidement, ce qui facilite et accélère leur absorption par rapport à un comprimé ou une capsule. Dans certains cas bien spécifiques, liés à la nature du principe actif, les films orodispersibles peuvent également améliorer l’absorption des principes actifs et des ingrédients fonctionnels. Les films orodispersibles sont faciles à utiliser, et leur utilisation en remplacement des formes orales traditionnelles peut se révéler une nécessité - et non une simple préférence - pour certaines catégories de personnes, comme les personnes dysphagiques, les patients alités, les personnes âgées et les enfants. Leur utilisation permet en effet un dosage précis et rigoureux, même en cas de difficultés à déglutir ou d’impossibilité d’utiliser l’eau pour faciliter la prise.

Seringues préremplies

IBSA Technologies: Pre-filled Syringes

L’utilisation de flacons seringues, qui sont des seringues préremplies avec le bon volume de produit, simplifie énormément la prise de produits stériles injectables et réduit la marge d’erreur, améliorant ainsi la sécurité. Cela empêche la formation de bulles dans la seringue et évite le risque de contamination, qui sont toujours possibles lorsque le produit est prélevé d’une fiole ou d’un flacon. Le flacon seringue prérempli garantit un dosage sûr, avec extraction complète du produit, et assure la stérilité. IBSA est en mesure de fabriquer des flacons seringues préremplis stériles, de capacités, formats et matériaux différents. Le travail sur des lignes hautement automatisées permet de produire d’importants volumes, tandis que le fait d’utiliser principalement des seringues en verre, allié à un contrôle rigoureux des interactions entre le produit et le conditionnement, permet de garantir la qualité et la stabilité des médicaments et dispositifs médicaux injectables. Parmi les seringues préremplies, on trouve la seringue d’administration intravésicale de glycosaminoglycanes (GAG). Ce produit développé par IBSA consiste en seringues préremplies Crystal Clear de 50 ml (1,6 % AH, 2 % CS, 0,87 % CaCl2), combinées à un nouveau dispositif médical breveté (IALUADAPTER®) qui permet d’injecter une solution de glycosaminoglycanes dans la vessie, par le biais d’une procédure très peu invasive ne nécessitant pas de cathéter. IALUADAPTER® peut être une alternative à l’utilisation des cathéters classiques pour femmes et hommes, son principal avantage étant d’éliminer la douleur associée à la pose de cathéter. Avec IALUADAPTER®, la solution passe directement dans la vessie à travers l’urètre, et traite simultanément la muqueuse urétrale et la muqueuse vésicale.